0

Comment choisir une plaque à induction

Depuis quelques années, la commercialisation des plaques à induction va croissante du fait des multiples avantages qu’elles offrent. Mais beaucoup de questions tournent encore autour de ces plaques qui recèlent encore bien de secrets pour le grand public. Vous avez envie de vous procurer une plaque à induction mais vous ne savez pas lequel choisir, vous êtes à la bonne porte. Cet article va permettre d’orienter les consommateurs pour l’achat des plaques à induction.

Principes de fonctionnement d’une plaque à induction

Une plaque ou table à induction est un appareil constitué d’une table de verre ou plaque vitrocéramique sous laquelle sont disposés des inducteurs qui produisent un champ magnétique. Cette énergie électromagnétique sera ensuite captée par l’ustensile utilisé pour la cuisson puis transformée en chaleur. Mais pour que ce processus soit complet, il faut se servir d’ustensiles compatibles. Le fond de ces récipients doit être ferromagnétique (en acier émaillé, en fonte…). Pour vérifier cette caractéristique, il suffit juste d’examiner le récipient. S’il est compatible à l’induction, le symbole ‘’induction’’ sera inscrit sur l’ustensile (surtout sous le fond). Soit il faut placer un aimant en dessous du récipient. S’il adhère au récipient, c’est qu’il est compatible.

Vu que c’est le récipient qui conduit la chaleur, il constitue en même temps l’interrupteur de la plaque. Donc pas d’ustensile, pas de chaleur pour la cuisson.

De plus, la chaleur est produite sur toute la surface de l’ustensile utilisé. Ceci limite les risques de perte de chaleur et permet une cuisson plus rapide. Mais il est important de savoir que la plaque ne chauffe pas vraiment ce qui limite les risques de brûlures. (à consulter plaque-induction.fr)

Choisir sa table à induction

La première des choses à voir est le nombre de foyer de l’appareil. Il varie généralement entre deux et cinq. Les plaques à inductions standards sont équipées de trois à quatre foyers pour environs 60cm de largeur. Les plaques de deux foyers existent et sont appelés les ‘’dominos’’. Aussi, existe-il d’autres types pouvant aller jusqu’à 5 foyers plus large. Enfin, on peut tomber sur des plaques mixtes à induction associant souvent deux foyers à induction et deux autres foyers soit à gaz, soit radiant.

Puis vient le type de foyer qui est en rapport avec le diamètre du foyer. La plupart du temps, sur les tables à induction, il existe un foyer grande taille (28cm). On peut aussi être confronté à un type particulier de foyer. Il s’agit des foyers modulables de diamètre supérieur à 28 cm permettant d’effectuer plusieurs associations. Un détail qui parait banal est la forme de la table à induction. Généralement, les tables à induction sont angulaires. Mais des tables arrondies commencent à apparaître depuis peu.

Autre chose à prendre en compte, c’est la puissance totale de la plaque. Il s’agit en fait de sa puissance maximale lorsque tous les foyers sont utilisés. Les plaques les plus puissantes sont autour de 4600 Watts. Et plus table est puissante, plus le temps de cuisson est raccourci.

Par ailleurs, les mesures de sécurité associée à l’utilisation de la plaque à induction sont tout aussi importantes. Elles sont nombreuses et nous pouvons citer: l’indicateur de chaleur qui est un voyant qui reste allumé tant que  la température sur la surface de cuisson peut occasionner des brûlures, le verrouillage des commandes qui inhibe le bandeau  de commande suite à plusieurs fausses manipulations, la fonction anti-surchauffe qui permet de réguler la température au niveau de la table, la fonction anti-débordement arrête la table lorsque du liquide déborde sur le bandeau de commande. Il y a aussi les fonctions  ‘’absence de récipient’’ et ‘’détection de petits ustensiles’’ qui sont directement liés au fonctionnement même de l’appareil.

Concernant le bandeau de commande, il peut se présenter sous forme de clavier de commandes sensitives ou sous forme de slide. Enfin, les plaques à induction peuvent être équipées de fonctions spécifiques telles que minuteur, maintien au chaud, booster, touche mémoire, etc, pour plus de commodité.

John

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *